Forum BaG - BBA - UBf

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

SMF - Just Installed!

Auteur Sujet: L’art de poser ses fesses correctement en période de confinement  (Read 1045 times)

hight_tower

  • Administrator
  • Newbie
  • *****
  • Karma: +0/-0
  • Messages: 25
    • Voir le profil

En cette période de confinement obligatoire et parfois de télétravail, beaucoup d’entre nous (y compris moi-même) passons beaucoup plus de temps devant nos bureaux personnels. C’est l’occasion de donner quelques conseils pour correctement s’asseoir et comme nous sommes sur NoFrag, j’ai aussi voulu mener ma petite enquête sur les sièges pour joueurs. Difficile de passer à côté ; ils sont partout. Les marques sont nombreuses : AkRacing, DXracer, Arozzi ou encore Maxnomic. Même la célèbre marque Herman Miller vient d’annoncer son arrivée prochaine dans le secteur du gaming.
Comment s’asseoir correctement ?

Un petit peu d’éducation sur la bonne position à adopter devant votre écran : vous n’êtes pas sans savoir que la sédentarité est un facteur de risque important pour votre santé, mais votre posture l’est tout autant pour éviter des problèmes au niveau du dos, des épaules ou encore du poignet. On trouve de tout et n’importe quoi sur internet, en particulier sur Youtube entre chaînes de yoga et gourous magnétiseurs. Le plus simple est finalement de jeter un œil du côté de votre comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), qui propose généralement des conseils simples et pratiques en images.



Redressez-vous, bande de grosses larves. Évitez de vous pencher en avant ou sur le côté et levez vos grosses fesses de temps en temps. Vous devriez ainsi être capables d’éviter quelques soucis sur le long terme. J’ai trouvé qu’il était extrêmement difficile de se renseigner sur le sujet. Je vais rendre ici hommage à un utilisateur des forums d’Hardware.fr, Leo57, extrêmement pédagogue et qui travaille dans le milieu. En cinq points, il vous explique comment régler correctement votre fauteuil :

    Le réglage en hauteur. Mettez votre siège au point haut, descendez doucement jusqu’à avoir vos deux pieds bien à plat sur le sol : vos cuisses doivent être parallèles au sol.

2. Le réglage en profondeur. Vous devez impérativement être en contact avec le dossier du siège : avancez ou reculez votre assise de façon à pouvoir passer un poing fermé entre votre jambe et le bord de l’assise. Ceci vous permettra de ramener vos jambes vers l’arrière sans être gêné.

3. Le réglage en hauteur du dossier. Si votre siège possède un soutien lombaire marqué il vous faudra, en jouant sur les différentes hauteurs de dossier, trouver l’endroit le plus confortable.

4. Le réglage des accoudoirs. Le poids des épaules et bras, représentant 10% de celui du corps, occasionnera des douleurs au niveau des cervicales s’il est mal supporté. Vous devez donc régler vos accoudoirs de telle sorte à ce qu’ils maintiennent vos bras et empêchent vos épaules de s’affaisser.

5. La bascule. Rien n’est plus mauvais que de rester immobile : votre mécanisme doit être débloqué et votre siège doit accompagner vos mouvements sans que vous ne tombiez en arrière ni qu’il vous pousse en avant. En étant assis sur le siège, décollez vos pieds du sol et tendez vos jambes devant vous : vous devez rester en équilibre.

https://youtu.be/f018UWsrWtc

Bien évidemment, il est probable que vous possédiez un fauteuil qui ne permet que certains de ces réglages, voire aucun. C’est tout à fait normal, et dans ce cas-là vous ne pourrez pas y faire grand chose. Néanmoins, si vous prévoyez un jour ou l’autre d’investir, choisissez un modèle qui vous permet au minimum de régler la hauteur de l’assise et son inclinaison. Si vous pouvez essayer avant d’acheter, c’est encore mieux.
Quels sont les différents systèmes de bascule ?



Il en existe plusieurs types : centré, synchrone, ou asynchrone. La plupart des fauteuils basiques ou joueurs proposent un système de bascule simple, centré (et plus rarement décentré). Il faut chercher du côté des chaises très haut de gamme pour trouver une bascule synchrone. Sachez cependant qu’une bascule “simple” peut être compensée par un dossier et une assise de qualité. Quel que soit votre système de bascule, retenez une seule chose : ne bloquez pas votre fauteuil, comme dit plus haut, il doit accompagner vos mouvements. Il serait trop long de détailler l’ensemble des différents mécanismes, je vous conseille donc de jeter un œil à cette page si vous désirez en savoir un peu plus.

https://youtu.be/hY2SYpvnsaU

Les chaises pour joueurs : la jungle de l’horreur

Ce type de fauteuils pullule sur le marché, de la sans-marque chinoise bas prix à quelques euros à des marques présentes sur le marché depuis longtemps à des tarifs… variables.


La grande majorité des “fauteuils gamers” utilise un système de bascule centré : c’est le moins cher mais aussi le moins ergonomique. Ces modèles présentent généralement un design de siège baquet – je n’entrerai pas dans le débat cosmétique, chacun ses goûts. Cette conception est normalement réservée aux voitures de sport avec ces fameux renforts latéraux qui, soyons honnêtes, sont beaucoup moins utiles sur Counter-Strike ou Call of Duty.

Les modèles médiocres sont dotés de revêtements et de mousse d’assise de très mauvaise qualité et ne sont pas prévus pour durer. La plupart d’entre eux sont lourds et encombrants, avec comme seul soutien lombaire un coussin mobile.

Au sein des modèles haut de gamme, c’est le type et la qualité de revêtement et de mousse d’assise qui feront la différence. Leurs prix varient de 280 à plus de 700€. Notez que certaines marques proposent une gamme bureau, plus sobre. J’ajouterai aussi qu’il ne faut pas hésiter à faire un tour sur le marché de l’occasion, il n’est pas rare que certaines entreprises se débarrassent de leurs vieux fauteuils à un prix beaucoup plus abordable.

Mon expérience personnelle avec AKracing

Après plusieurs années sur un fauteuil Ikea, j’ai sauté le pas pour un Akracing Pro après avoir considéré les différents points évoqués ci-dessus, principalement car ils proposent des mousses et revêtements de qualité. Ils offrent une bascule centrée et des accoudoirs réglables dans toutes les dimensions (hauteur, profondeur, largeur et orientation) ainsi qu’un soutien lombaire avec un coussin. C’est un gros jouet de 27 kg assez imposant, mais dans lequel je suis à l’aise du haut de mon mètre 90 (il existe des modèles pour petite taille). Notez qu’ils fabriquaient les leurs avant la mode des fauteuils gamers, contrairement à certaines marques qui ont rejoint le train en marche.

Bref, je ne suis pas kinésithérapeute ni un ingénieur de sièges, prenez donc ces quelques lignes comme un sentiment personnel totalement subjectif plus qu’une analyse scientifique de l’angle parfait devant être atteint par vos fesses pour éviter des problèmes lombaires. Pour mon utilisation, c’est-à-dire jouer et travailler 8 heures par jour en ce moment avec le télétravail, je suis bien content de cet investissement après plusieurs mois d’utilisation, et je considère dorénavant Akr comme une marque sérieuse et de qualité. Rendez-vous dans 10 ans pour savoir comment cela tient sur la durée…

Malheureusement, malgré la qualité je n’ai toujours pas perdu mes mauvaises habitudes de me tenir de travers, en tailleur, ou une jambe relevée pendant que je joue ou écris sur NoFrag.
Conclusion

En réalité, le meilleur fauteuil du monde ne sera pas suffisant pour vous éviter les problèmes de dos ou le mal aux fesses. Il peut vous aider mais ce n’est pas un remède miracle. C’est surtout à vous de prendre l’habitude d’une meilleure posture. Concernant les fauteuils gamers, beaucoup sont à éviter surtout du côté des premiers prix où tout est à jeter. La montée en gamme vous permettra de trouver des mousses et revêtements d’assez bonne qualité. Je pense qu’il est important d’essayer un fauteuil avant de l’acheter, car c’est un achat pour de nombreuses années. Les boutiques LDLC ou Materiel.net proposent généralement des modèles en exposition, si vous avez la chance d’en avoir une près de chez vous. Bon… Ce n’est peut-être pas le moment de sortir pour essayer.

Je vous invite à partager en commentaire ce que vous possédez : quelle marque, ce que vous en pensez et votre retour d’expérience. C’est l’occasion de construire une petite base de données au sein de notre communauté.



La source: https://nofrag.com/2020/04/04/150961/
IP archivée