Teams United BaG - BBA - UBf forum

Discussion générale » La fin des temps de chargement

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe : Team UBf
Belgique
Groupe : Recruteur
Groupe : Rédacteur

Inscrit le: 14/01/2018

Messages: 188

Le 01/06/2018 à 14h14


Pour les jeux stockés sur cartouches comme ceux de l'ère 8/16 bits, le code des jeux ainsi que le contenu étaient stockés sur des puces de mémoire morte (ROM). Il n'y avait pas de temps de chargement car la console n'avait pas besoin de charger les données en mémoire (RAM) : elle les lisait directement depuis la ROM. A partir du moment où ces données se sont retrouvées sur une disquette/CD/disque dur, les temps de chargement sont apparus car il fallait d'abord charger les données en RAM avant de les utiliser (attention je simplifie grossièrement).

Les supports de stockage sont devenus de plus en plus rapides et de plus en plus gros mais ont toujours été limités par le fait qu'ils reposaient sur une action mécanique, celle de faire tourner un disque et de promener une aiguille dessus. Pendant ce temps, les puces utilisées pour la ROM ont été modifiées pour créer un nouveau type de support : la mémoire flash. L'explosion de cette dernière est arrivée au début des années 2000 avec l'avénement des téléphones portables, des appareils photo numériques, des clés USB et des lecteurs MP3. Rapidement le cout de la mémoire flash a chuté et cette dernière est devenue de plus en plus rapide, fiable et durable à tel point qu`à la fin des années 2000, les disques durs ont commencé à être remplacés par des supports constitués uniquement de mémoire flash, les Solid State Drives (SSD).

Même si à capacité égale les SSD coutent plus chers que les disque durs, leur fiabilité, leur silence, leur faible cout énergétique et leurs performances sont sans égal. Accessoirement, le fait qu'on stocke une bonne partie de nos données sur Internet ou qu'on streame ce qu'on téléchargeait avant fait qu'on ne nécessite plus des teraoctets d'espace. Au départ, les SSDs partagaient la même connectique SATA que les disques durs mais cette dernière limitait les performances des SSDs. On a donc commencé par les brancher en PCI Express comme les carte graphiques. Intel vient d'aller encore plus loin en annonçant la gamme de SSDs Intel Optane DC Persistent Memory. Il s'agit de SSDs (128GB, 256GB et 512GB) qu'on branche à la place/en complément de ses barrettes de RAM.

En clair, il s'agit de barettes de RAM dont le contenu ne s'efface pas quand on éteint son ordinateur. La différence entre mémoire et stockage disparait totalement. Cette nouvelle RAM n'est pas aussi performante que de la vraie DDR 4 en terme de latence mais il n'y a plus besoin de charger les données en mémoire. Vous pouvez éteindre votre ordinateur totalement et le rallumer juste après instantanément pour le trouver dans le même état comme s'il était en veille. Bien entendu, cela va ajouter des problèmes majeurs de sécurité mais c'est de loin le changement le plus radical de ces dix dernières années. Au début, ce type de RAM ne sera disponible que pour les serveurs mais elle finira par arriver chez monsieur tout le monde.

La source: https://www.factornews.com/actualites/la-fin-des-temps-de-chargement-44037.html
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté