Communauté Battlefieldiens forum

Discussion & Addiction » Les FPS à venir en 2017 (et après)

Fondateur

rank_admin.png

Avatar

Commandant

Inscrit le: 11/11/2015

Messages: 489

Le 31/01/2017 à 06h32
Sur NoFrag, on aime se faire désirer. C’est la raison pour laquelle on ne sort cet article qu’à la fin du mois de janvier, après avoir passé un nombre incalculable d’heures à écumer les FPS en développement pour en déloger les plus prometteurs. Parce que des FPS à venir l’année prochaine, c’est comme les FPS qui sont sortis l’année dernière : il y en a beaucoup.

Le problème, ce n’est pas qu’il y ait beaucoup de FPS à venir - nous devrions être les premiers à nous en réjouir. Là où ça coince, c’est que les trier s’est révélé plus complexe que prévu, entre la multitude de projets indépendants et les gros AAA qui ne sont ni vraiment nouveaux, ni vraiment intéressants. Ajoutez à cela la propension des développeurs à ne plus se décider sur une date fixe (repoussant parfois leur jeu en Accès Anticipé sur plusieurs années), et nous voilà avec un bon gros foutoir difficile à organiser. Nous avons tenté de vous guider dans ce labyrinthe de titres à travers un semblant de classification.

Et puis peut-être qu’au fond de nous, nous avons repoussé l’échéance de peur de s’apercevoir qu’aucun titre ne nous emballe réellement. Tendance qui s’est malheureusement confirmée durant l’élaboration de l’article : 2017 ne sera certainement pas le meilleur cru qu’on ait connu.


Retrouvez notre bilan des FPS sortis en 2016 et son impressionnant graphique à bâtons en cliquant sur ce lien.

De tous les projets annoncés pour l’année à venir, quatre retiennent pour l’instant notre attention. Ils ne seront peut-être pas les meilleurs FPS de l’année, mais ont assez peu de chance d’être les pires.

Les FPS qui ont le plus de chance d’être les moins mauvais
Prey (5 mai 2017) : Vous ne regardez plus jamais une tasse de la même façon. Arkane promet une suite spirituelle de System Shock, mais ce qu’on a vu pour le moment ne nous a pas emballés. Qu’il soit jouable à son lancement serait déjà une bonne chose, même si Arkane semble être sur le coup.

Quake Champions (2017) : À première vue, un Quake avec un système de classes, ça sent pas très bon. De plus, quand on voit le travail réalisé par id Software sur le multijoueur de DOOM, on est en droit d’être inquiet. Mais peut-être ont-ils préféré abandonner le multijoueur de DOOM au profit de son excellent solo ? Quoi qu’il en soit, id Software promet un retour aux sources et il est encore trop tôt pour savoir si Quake Champions sera vraiment la purge que certains décrivent. Chez NoFrag, on touche du bois.

Rising Storm 2 Vietnam (premier trimestre 2017) : En y pensant bien, on n’a jamais eu droit à un bon FPS sur la guerre du Vietnam. Mais ce temps sera peut-être bientôt révolu, puisque Tripwire nous promet le feeling original de Rising Storm à la sauce Charlie.

Insurgency Sandstorm (2017) : Une nouvelle version de Insurgency annoncée pour consoles et PC. Cette fois-ci tournant sur l’Unreal Engine 4, et New World Interactive parle même d’un mode solo. Insurgency étant devenu une référence du FPS compétitif hardcore, on est curieux de voir ce qu'apporterait un nouvel épisode.

Ceux-là, par contre, sont de sérieux prétendants au titre de “carotte de l’année”. On n’a ni espoir, ni envie d’y jouer, et ils se retrouveront certainement tout en bas du bilan de l’année 2017.

Les FPS qui ont le plus de chance d’être les moins bons
LawBreakers (2017) : Celui-là, au début, on l’attendait. Puis on souffert devant sa version alpha avant de se rappeler qu’il était développé par Cliff Bleszinski. Depuis, on ne l’attend plus.

Le prochain Call of Duty (fin 2017) : Si on se fie au cycle de développement annoncé par Activision, c’est Sledgehammer Games qui s’occupera du COD de cette année. Mais ce n’est pas pour autant qu’on posera la main dessus.

Star Wars Battlefront 2 (2017) : Electronic Arts a annoncé un deuxième volet de Battlefront pour 2017 mais étant donné qu’ils viennent à peine d’en finir avec les DLC du premier, on va leur laisser le temps de dévoiler tout ça.

Sniper Ghost Warrior 3 (4 avril 2017) : On y a joué trente minutes à la Gamescom et on s’est réveillé au stand “tristesse et narcolepsie”.
Bulletstorm: Full Clip Edition (7 avril 2017) : Une version Remastered du pauvre vendue au prix fort, un modèle exclusif à la précommande encore plus moche que dans son itération détestée, une nouvelle praline signée Gearbox.

Avec 99,87% de chances de voir sa version finale paraître en 2018, ou ne pas paraître du tout, Escape From Tarkov méritait sa propre catégorie. Et le CSS de NoFrag ne supportant pas l'alphabet cyrillique, on a dû improviser pour le titre.
Escape From Tarkov (bêta en 2017) : Le S.T.A.L.K.E.R.-like multijoueur qui contient plus d’armes au mètre carré qu’un meeting de la NRA. Tant de promesses et de potentiel, c’est presque louche venant d’une équipe de russes qui passent leur temps à s’insulter sur Twitch.

Difficile de savoir ce qu’ils vaudront à leur sortie, mais on a rassemblé ici une poignée de FPS indépendants à garder de côté. Juste au cas où.

Les FPS indépendants à surveiller
DESYNC (début 2017) : Le FPS a scoring sorti tout droit de Space Paranoïds. Des néons, des gros polygones et de la synthwave. Tron sous ecstasy.
Insight (?) : Un FPS compétitif où chaque son produit dévoile la position du joueur. La palette de mouvement est grande et fera plaisir aux joueurs de Quake ou Warsaw. Le projet se fait discret, mais les développeurs prévoient une campagne Kickstarter.

Sub Rosa (2017) : Un FPS compétitif qui vous propose de monter votre gang de mafieux, avec des polygones plus gros que l’ego de Molyneux.
Midair (2017) : Parce que Tribes: Ascend n’est plus vraiment au top de sa forme, Midair est un projet indépendant à suivre si vous êtes à la recherche d’un Tribes-like
Due Process (2017) : Un petit FPS tacticool indépendant dans la même veine que Rainbow Six: Siege, mais sans le décor destructible.

Black Mesa - la partie Xen (été 2017) : La dernière partie du remake d’Half Life, mais avec des stéroïdes. Les développeurs promettent un vrai climax et une zone immense.

Mirage Arcane Warfare (COMING SOON) : Chivalry était beau. Chivalry sentait bon l’homme, le Moyen-Age et l’hémoglobine. Chivalry était excitant. Son petit frère, Mirage: Arcane Warfare, en est le successeur un peu bâtard auquel Torn Banner a ajouté de la magie et des décors en pâte à modeler.

Rokh (2017 en Accès Anticipé) : Space Engineers, No Man’s Sky, The Solus Project... L’espace fait rêver, Rokh saura t-il en être le représentant ? On préfère se méfier.
The Signal From Tölva (début 2017) : Le prochain FPS des créateurs de Sir, You Are Being Hunted où il faut trouver la provenance d’un étrange signal en commandant des robots pour prendre le contrôle de zones. On sait déjà qu’ils savent forger un univers intéressant,, reste à proposer un gameplay intéressant.

Dusk (2017) : Quake x Blood avec des rednecks et des rocket-jumps à 360 degrés. C’est vilain, mais c’est fait pour.

Reflex (?) : Un Quake-like prometteur développé (entre autres) par l’un des créateurs du mod CPMA de Quake 3. C’est très proche du feeling de l’époque et plutôt joli. Il a malheureusement foiré son Kickstarter et traîne en Accès Anticipé sur Steam depuis novembre 2014. A ce rythme-là, il finira certainement comme son cousin Toxikk.

Des tas de développeurs se sont réunis pour une LAN géante sur Medal of Honor: Débarquement Allié et Day of Defeat, puis ils se sont dit que ça serait super cool de refaire ces mêmes jeux, mais remis au goût du jour. Manque de bol, ils ont oublié d'être créatifs :

Les FPS nostalgiques de la Seconde Guerre mondiale
Battalion 1944 (mai 2017) : Un FPS arcade, qui veut jouer dans la même cour que Call of Duty 2 et Medal of Honor. C’est pas la concurrence qui manque, et le projet est encore trop jeune pour qu’on puisse se faire une idée.

Day of Infamy (premier trimestre 2017) : Insurgency, mais durant la Seconde Guerre mondiale. Dommage que presque personne n’y joue. Pourtant, il est sans conteste le meilleur de tous les FPS nostalgiques qui se bousculent en 2017.

Days of War (2017) : Un “Day of” de plus, qui ne propose rien de plus. On espère qu’ils vont retravailler les sons, les maps, les armes et...tout en fait. Sa seule originalité est définitivement son prix trop élevé.

RAID: World War II (été 2017) : Payday 2 s’incruste dans la Seconde Guerre Mondiale. C’est tout ce qu’on sait pour le moment mais si on a la possibilité de braquer Hitler, c’est banco. Des DLC sont certainement prévus.

Enlisted (2017) : Un projet prometteur et plus ambitieux que les autres FPS WW2. Lui n’est pas nostalgique, et c’est pas plus mal.

Pour ceux qui aiment se faire peur, ceux qui vont sur 4chan après minuit et qui ont regardé toute la filmographie de Sam Taylor-Wood sans faire de cauchemars, voici notre liste des FPS horrifiques à suivre cette année :

Les films d’horreur à la première personne
Agony (mi-2017) : Une ambiance horrifique et malaisante à souhait, un tourbillon de chair et de hurlements de damnés façon Dante’s Inferno. Espérons que le joueur ne les poussera pas par dépit.

Outlast 2 (2017) : La suite du survival-horror joué par tes YouTubers préférés. Exit les asiles psychiatriques à l’ambiance Silent Hillesque du pauvre et bonjour les fermes du midwest à l’ambiance Silent Hillesque du pauvre avec des vrais bouts de jumpscares dedans.

Scorn (2017) : L’adaptation vidéoludique de la fan-fiction “Giger, Cronemberg et Barker ont un fils” avec du “flop flop” et du “schpouik schpouik” dans les oreilles. Sortez les sacs à vomi, de toute façon on sait même pas si ça se joue vraiment..

Last Year (août 2017) : Les vacances à Crystal Lake, le sous texte sexuel du Slasher en moins. Le FPS asymétrique que tout le monde s’est décidé d’un commun accord de faire en même temps.

No More Room in Hell 2 (?) : La suite du mod, dont le développement vient de débuter. Les bons jeux de zombies se faisant plus rares, c’est le moment pour eux de revenir sur le devant de la scène.


Cette introduction est actuellement en version alpha. Son contenu sera probablement amené à changer durant le développement et sa date de sortie n’est pas définitive. Merci de votre compréhension.

Les FPS en Accès Anticipé, parce que sortir un jeu complet c’est has-been
Squad (mi-2017) : Si Insurgency n’est pas assez hardcore à votre goût mais que vous n’avez pas envie de passer une semaine à configurer ArmA, Squad est le compromis parfait. Très orienté teamplay et régulièrement mis à jour, c’est un FPS exigeant et immersif qui s’est déjà créé une communauté de fans hardcore.

ARK: Survival Evolved (2017) : Même si le modèle survie multijoueur + Accès Anticipé + DLC semble leur réussir, ils envisagent tout de même de sortir une version finale. Un jour.

Bunker Punks (printemps 2017) : Un Rogue-lite à la première personne avec du gros pixel. Assez austère, mais les développeurs semblent actifs et sortent des mises à jour assez régulières.

We Happy Few (2017) : Un bon univers et une bonne direction artistique, mais il reste encore du chemin à faire.

Subnautica (mai 2017) : Les développeurs de Natural Selection 2 sur un jeu de survie sous-marin avec une optimisation à la truelle - comme Natural Selection 2. Il bénéficie tout de même de bonnes idées et d’un contenu honnête qui s’accroît doucement.

The Long Dark (?) : Pas besoin de zombies pour faire un jeu de survie hardcore. The Long Dark, c’est l’adaptation vidéo-ludique de Man VS Wild, version grand froid canadien. Les mises à jour sont toujours conséquentes (mais malheureusement peu fréquentes) et un mode Histoire est en préparation.

Dirty Bomb (?) : On est un peu paumé. Est-il sorti ou non? Officiellement toujours en bêta, on se demande ce qui empêche Splash Damage d’assumer une sortie complète. Dans tous les cas, c’est du très bon, donc on s’en fiche un peu.

The Culling (2017) : Parce qu’il fallait surfer sur la mode Hunger Games mais que modéliser Jennifer Lawrence coûtait trop cher. On doute qu’il devienne meilleur un jour.

H1Z1: King of the Kill (?) : Relisez la description du dessus en remplaçant “The Culling” par “H1Z1: King of the Kill”.

Rust (?) : Il était là l’an passé avec des hommes tout nus, et revient cette année. Avec des femmes toutes nues en plus.

DayZ (sortie d’Accès Anticipé prévue pour 2017) : Voilà maintenant 1142 jours que l’équipe de développement de DayZ se lève le matin en étant convaincue qu’on attend encore leur jeu.. Ils méritent presque une médaille.

Unreal Tournament (?) : On oublie parfois qu’il existe, pourtant il continue de grandir, seul dans son coin. Et il est même gratuit.

Pas franchement extraordinaires mais définitivement inclassables, ci-gisent les projets qu’on ne parvenait pas à ranger dans les autres catégories. Mais pas de panique, on les redécouvrira dans quelques mois lorsqu’ils seront soldés à -75% sur Steam.

La catégorie fourre-tout du FPS
John Wick Chronicles (9 février 2017) : L’adaptation en VR de la licence John Wick. Une pluie de balles et de méchants qui en veulent à Keanu Reeves pour Matrix Revolutions. C’est développé par Starbreeze.

Hello Neighbor (2017) : Un jeu d’infiltration/survie/YouTube où il faut entrer par effraction chez son voisin. On préfère encore le faire dans la vraie vie - la prison est plus accueillante que la version alpha du jeu.

Conan Exiles (31 janvier 2017) : Un survival de Funcom avec le contenu habituel à base de base building et de crafting. Avec des divinités grecques en plus.
P.A.M.E.L.A. (février 2017) : Made with Unity, Early Access, le futur, de la survie et des développeurs aux yeux plus gros que le ventre. On a l’habitude.

theHunter Call of the Wild (2017) : Le FPS lite préféré de ton daron et la hantise de ta tante vegan militante pro-PeTA.

Immortal Redneck (printemps 2017) : un Rogue-lite classé PEGI 3 qui se passe en Egypte. Les ennemis sont mignons, les armes sont mignonnes, les sons sont mignons. Bref, on ne sent pas trop concerné.

Donald Trump est devenu le quarante-cinquième président des Etats-Unis et vu qu’il semble adorer signer des décrets, il en signera peut-être un pour faire sortir ces FPS :

On ne sait jamais, les FPS qui pourraient sortir sur un malentendu
Un nouveau Wolfenstein (?) : Ça ne serait pas pour nous déplaire au vu de la qualité de The New Order. Les rumeurs vont bon train, mais rien d’officiel pour le moment.

Le prochain jeu de Valve (?) : “Si si, on travaille dessus”, a affirmé Gabe Newell. Apparemment, il s’agirait d’une nouvelle licence dans l’univers de Portal/Half-Life, mais tout le monde sait très bien qu’ils bossent en interne sur Ricochet VR.

Borderlands 3 (?) : Gearbox ne s’en cache pas, il arrivera un jour. On n’est pas pressé.

Overkill The Walking Dead (?) : Overkill a certainement oublié qu’ils devaient travailler dessus.

Destiny 2 (automne 2017 mais on est prêt à parier 15 balles que non) : La suite du rouleau compresseur de poche de la PS4. On a failli l’oublier, on va mettre un post-it. S’il n’est pas repoussé.

2016 va sûrement teabagger 2017
Après une année 2016 globalement intéressante et variée pour qui aime les FPS, l’année 2017 s’annonce un peu livide. De la quantité, certes, mais sans doute moins de qualité. Les grosses productions n’ont pour le moment pas dévoilé suffisamment de potentiel pour emballer les foules, signe qu’il faudra peut-être se tourner du côté des indépendants pour être surpris.

Entre les reboots, les suites de suites et les successeurs spirituels, LawBreakers réussit l’exploit d’être la seule nouvelle licence annoncée pour 2017. Partant de là, on s’attend à voir les joueurs squatter les mêmes jeux que l’an passé (Overwatch, Battlefield 1, Rainbow Six Siege ou CS:GO qui seront toujours mis à jour régulièrement). Et avec seulement deux grosses licences (dont un FPS solo) pour le moment susceptibles de leur voler la vedette, les gros titres de l’an passé continueront sur leur lancée.

Avec un peu de chance, Quake Champions pourrait marquer l’année mais si ce n’est pas le cas, on aura donc de quoi retomber sur nos pattes.


Oui, on a certainement oublié des jeux. Sauf s'il s'agit de la troisième suite de Zombie Outbreak: The Survival FPS Multiplayer Survival Experience, n'hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires.

La source: http://www.nofrag.com/2017/jan/31/50100/
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté