Lors de la conférence financière du 2ème trimestre d’Ubisoft, Yves Guillemot a déclaré que le studio apporterait le cross-play – le fait de pouvoir affronter en multi des joueurs d’autres plateformes – sur tous ses jeux comportant une composante PvP et que son intégration était “sur la bonne voie”. Après Fortnite et Call of Duty Modern Warfare qui proposent cette option, c’est donc au tour d’Ubisoft de tenter l’aventure du cross-play.

Si, pour le moment, les seuls jeu Ubi dotés de la fonctionnalité cross-play sont Brawlhalla et Just Dance, on peut imaginer que cette option sera bientôt disponible sur Rainbow Six: Siege, Far Cry 5, les derniers Ghost Recon ou encore The Division 2.

Dans les faits, avec ou sans cross-play, on ne voit pas trop qui aurait envie de jouer à un jeu Ubisoft. D’ailleurs, nous ne sommes pas les seuls à le penser puisque des rumeurs colportées par Jason Schreier (journaliste à Kotaku) semblent indiquer que le paradigme a changé au sein du studio après la déconvenue des récentes sorties : désormais, pour qu’un projet soit lancé, les développeurs doivent “présenter leur jeu comme étant super unique, ayant un aspect unique”. Est-ce la fin des copies de copies de copies blindées de micro-transactions à la Ubisoft ? On ne sait pas mais on l’espère.